Le canon bouddhiste se compose du Kangyur - « La collection des enseignements du Bouddha » et Tengyur - « La collection des commentaires des grands maîtres érudits ».

En plus de cela, la lignée s'appuie sur plusieurs centaines de volumes des maîtres Kagyud, à commencer par les mahasiddhas indiens, Tilopa, Naropa, ainsi que par les yogis tibétains, Marpa, Milarepa, Gampopa, les Karmapas et d'autres grands maîtres de toutes les lignées kagyud.

Parmi les œuvres les plus remarquables des maîtres Kagyud, on cite les œuvres de Marpa, les Chants Vajra de Milarepa, les compositions de Gampopa et celles des Karmapas, de Drikhung Kyöppa Jigten Sumgön et de Drukpa Künkhyen Padma Karpo. Il existe en sus, de nombreux textes composés par des maîtres de renom dont la liste est trop importante pour figurer ici.

Mentionnons toutefois l’importance des Karmapas dans la préservation de la lignée en contribuant par leurs compositions d’exception : les premier (Düsum Khyenpa | 1110-1193), second (Karma Pakshi | 1206-1282) et neuvième Karmapa (Wangchuk Dorje |1556-1603) sont renommés pour leur expérience méditative et leurs compositions principalement axés sur la lignée de pratique. Les troisième, (Rangjung Dorje | 1284-1339), septième, (Chödrak Gyatsho | 1454-1506) et huitième Karmapa (Mikyöd Dorje | 1507-1554) sont réputés pour leurs traités scolastiques commentant les sutra et les tantra. Le dixième Karmapa, Chöying Dorje (1604-1674) fut un grand artiste et poète de renom.

Plus récemment au du XIXe siècle, le maître exceptionnel Jamgon Kongtrul Lodrö Thayay (1813-1899), par sa compilation des « Cinq Trésors » est l'un des principaux auteurs des sources d'instructions, d'initiations tantriques et de sadhanas pour la lignée Kagyud.

Tantra et Mahamudra

La lignée Kagyud pratique les points essentiels des enseignements des sutras et des tantras, avec une prédilection pour les enseignements tantriques du Vajrayana et les enseignements du Mahamudra. Dans cette tradition, il y a deux voies principales : la voie des moyens habiles et la voie de la libération :

  • Tantra :

 

  • Le « Chemin Des Moyens Habiles » ou le chemin du tantra ou vajrayana, riche en méthodes ou moyens habiles. Celui-ci comprend le cheminement sur les quatre niveaux de tantras :
    • Le Kriya-tantra, tantra d'activité ou d'action,
    • Le Charya-tantra, tantra d'engagement ou de performance,
    • Le Yoga-tantra, pratique spirituelle intensive,
    • L’Anuttarayoga-tantra, tantra de yoga insurpassé ou inégalé. Ce dernier tantra comprend trois sections principales : le tantra père, le tantra mère et le tantra non duel.

La lignée Kagyud met l'accent sur ces trois tantras en général et sur le tantra mère et le tantra non duel en particulier. Toute pratique tantrique est fondamentalement composée de deux phases principales :

  • L’entraînement à la phase de création ou Utpattikrama, le développement par les pratiques de visualisation ; et,
  • L’entraînement à la phase d'achèvement ou Sampannakrama, la complétude par les pratiques de dissolution.

Phase 1 : L'esprit éveillé se manifestant sous différentes formes de déités, la pratique de la phase de création est enseignée par le biais de Tantras variés et de pratiques de Yidam. Les trois principales pratiques tantriques de Yidam spécifiques à l'école Kagyud, sont Vajrayogini, Chakrasamvara et Gyalwa Gyamtsho. Il existe également des pratiques protectrices tantriques telles que les différentes formes de Mahakala et autres protecteurs.

Phase 2 : La phase de complétude, la plus secrète, est enseignée comme étant la plus profonde de tous les niveaux de pratiques de cet ordre. Cela comprend les pratiques de Prana, Nadi et Bindu. L'une des pratiques essentielles du cœur de la lignée Kagyud est la pratique Sampanakrama du Tantra Mère de l’Anuttarayoga, connue sous le nom des « Six Dharmas de Naropa ». Cette lignée de tantra est maintenue de nos jours dans toutes les écoles de Kagyud dont en particulier la lignée Karma Kagyud.

  • Mahamudra

Le Chemin de la Libération ou la pratique du Mahamudra, « Le Grand Sceau », est l’entraînement le plus élevé à la méditation et la caractéristique unique de la tradition Kagyud. Dans la lignée de Gampopa, il existe trois façons de passer les instructions du Mahamudra correspondant aux trois types de Mahamudra :

  • Le Sutra Mahamudra ;
  • Le Mantra Mahamudra ;
  • L’Essence Mahamudra.

Gampopa, dont la venue a été prophétisée par le Bouddha, enseigna le Mahamudra de ces trois manières différentes. Ceci devint aussi la tradition dans la lignée Kagyud. Cette tradition et cette lignée se perpétuent jusqu'à nos jours. Bien qu'enseigné dans toutes les écoles Kagyud, il est enseigné très clairement dans la lignée Karma Kagyud.

Les deux aspects des enseignements du Tantra et du Mahamudra sont liés à la compréhension et à la réalisation directes de la nature de l'esprit, connue dans cette tradition comme "l'esprit ordinaire" et "l'esprit vajra".

Ces deux voies principales de la pratique et de l'enseignement de la méditation sont communes à toutes les écoles de la lignée Kagyud en général, en ce qui concerne les termes des Quatre Tantras ou le modèle « base, chemin et fruit » des instructions clés du Mahamudra. Cependant, il existe pour chaque école, de légères différences dans la façon dont ces aspects sont présentés et dans leurs méthodes d'approche des Tantras et du Mahamudra.